France : où en est-on de la prévention des cancers ?

France : où en est-on de la prévention des cancers ?

En réalité, les soins et la prise en charge du cancer sont coûteux et laissent des traces sur la santé physique et psychologique des personnes atteintes. Depuis le 4 février 2021, le gouvernement français a alors mis en place une stratégie de prévention et de lutte contre les cancers. Découvrez alors les enjeux derrière cette stratégie prévue pour 2021-2030.

Les objectifs visés par la stratégie de lutte contre le cancer

À l’issue des 8èmes Rencontres de l’institut national du cancer, le Président de la République française a mis en place la stratégie décennale de lutte contre le cancer. L’objectif principal de cette stratégie est de réduire les répercussions du cancer sur la vie des Français. Elle vise alors à faciliter la vie des personnes atteintes de cette maladie sur le plan de la prévention, de l’accompagnement et de la prise en charge des malades.

A voir aussi : Comment trouver une mutuelle adaptée à sa situation de retraité ?

De manière spécifique, ces objectifs se divisent en quatre :

  • Maximiser la prévention de cette maladie. Ce, en réduisant de 60.000 les cancers évitables par an ;
  • Effectuer chaque année un dépistage sur un million de personnes en plus dès 2025 ;
  • Réduire le taux de personnes souffrant de séquelles d’un tiers ou de deux tiers, 5 ans après leur diagnostic ;
  • Réduire significativement la progression des mauvais pronostics de survie dès 2030.

Les grands axes de la stratégie décennale de lutte contre le cancer

Le 5 février 2021 a paru le décret stipulant les premières actions de la stratégie décennale de lutte contre le cancer. S’y trouve alors la première feuille de route estimée à 5 ans, avec un budget allant jusqu’à 1,74 milliard d’euros. Ce budget a bénéficié d’une nette augmentation en comparaison avec le plan cancer établi entre 2014 et 2019.

A voir aussi : Les effets négatifs de la mauvaise alimentation sur la santé

Plusieurs professionnels de la santé et autres secteurs, tel que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, se sont engagés dans cette cause.

Voici alors les principaux axes stratégiques de ce plan de lutte :

  • Viser l’amélioration des techniques de préventions primaires et secondaires.
  • Viser une amélioration de la vie des personnes malades et limiter les séquelles possibles.
  • Lutter face aux cancers dont le pronostic est mauvais, que ce soit auprès des adultes ou des enfants.
  • Faire en sorte que tous les progrès liés à la lutte contre les cancers soient bénéfiques pour toute la population française.