Quelles sont les maladies les plus répandues en France ?

Quelles sont les maladies les plus répandues en France ?

Après la pandémie du coronavirus qui a touché de nombreux Français, des études ont été menées afin de connaître les pathologies les plus répandues en France. Il en résulte que ce sont les maladies chroniques ou les affections de longue durée (ALD) qui touchent le plus de Français. Parmi ces ALD, il y a :

Les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires prônent à la première place des maladies des plus répandues en France. Ils représentent 35 % des cas d’affections de longue durée. Ces affections sont la deuxième cause de mortalité en France, avec plus de 140 000 morts chaque année.

A lire aussi : VIH : quelles sont les préventions en France ?

En fait, les maladies cardiovasculaires désignent l’ensemble des troubles qui affectent le cœur et les vaisseaux sanguins, tels que l’insuffisance cardiaque, la cardiopathie ou encore les artériopathies périphériques. Ces pathologies font souvent l’objet de complication aiguë ou chronique.

Le diabète

Le diabète se place à la seconde place des maladies des plus répandues en France. Plus de 4 millions de Français sont atteints de cette pathologie.

A lire également : VIH : quelles sont les préventions en France ?

En fait, une personne est dite diabétique lorsque le taux de sucre dans son sang est en excès. C’est ce que l’on appelle également hyperglycémie. Mais en réalité, il existe deux sortes de diabète : le diabète de type 1 et le diabète de type 2. C’est ce dernier qui est le plus fréquent. Généralement, ce sont les personnes de plus de 40 ans qui sont plus enclines à contracter cette maladie. Le diabète de type 1, quant à lui, apparaît habituellement chez les enfants et les adolescents.

Les maladies respiratoires chroniques

En troisième place des maladies des plus répandue en France, il y a les maladies respiratoires chroniques ou MRC. Ce terme générique est utilisé pour décrire les maladies qui touchent les poumons et les voies respiratoires.

Depuis la pandémie de 2019-2020, le nombre des personnes atteintes par ces pathologies n’a pas cessé d’augmenter. Actuellement, environ 340 000 de français souffrent de ces genres d’affections.